Avec le contrat de professionnalisation, il est possible d’intégrer une entreprise du secteur privé tout en se formant. Vous devenez salarié de l’entreprise, sous la responsabilité d’un tuteur, mais passez une partie de votre temps à vous former lors de cours théoriques.

Si vous avez moins de 26 ans et/ou êtes demandeur.se d’emploi et/ou personne en situation de handicap, bénéficiaire d’un minima social, ce contrat est une clé de votre insertion professionnelle. De plus, votre employeur bénéficie d’une aide exceptionnelle de l’État pour tout contrat signé avant le 1er janvier 2022.

Contrat de professionnalisation, quel intérêt pour vous ?

Le contrat de professionnalisation comprend une alternance entre temps de présence en entreprise et en organisme de formation professionnelle. Il vous permet de vous former aux métiers nécessaires à l’entreprise qui vous embauche, de vous imprégner de sa culture, de son organisation. 

Ce contrat vous ouvre aussi des perspectives pour l’avenir en vous dotant de compétences qui répondent aux besoins des entreprises du secteur. Il peut vous permettre d’acquérir des titres et diplômes reconnus, enregistrés au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ou des qualifications référencées dans une convention collective nationale de branche. 

Le contrat de professionnalisation est signé pour une durée déterminée ou indéterminée : 

  • CDD : minimum 6 mois et maximum 12 mois pour une formation qualifiante. La durée peut être portée à 24 mois lorsque la nature des qualifications prévues l'exige, en vertu d’un accord de branche ou d’un accord national interprofessionnel.
  • CDI : le contrat doit commencer par une action de professionnalisation de 6 mois minimum

La durée du contrat pro, en CDD ou en CDI, peut être portée à 36 mois pour les publics dits « prioritaires » (les jeunes de 16 à 25 ans sans diplôme de l’enseignement secondaire, les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus inscrits depuis plus d’un an, les bénéficiaires des minima sociaux et les personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion).

Qu’il soit en CDD ou en CDI, le contrat pro peut comporter une période d’essai qui doit être mentionnée dans le contrat. Cette période d’essai répond au régime prévu par le Code du travail.

Quels avantages pour l’entreprise ?

Le "contrat pro" permet à l’entreprise qui fait le choix de vous recruter sans formation préalable à ses métiers de disposer de financements, ce qui rend le dispositif intéressant pour elle également.

Les employeurs ont droit, pour les contrats signés jusqu’au 31 décembre 2021, à une aide exceptionnelle de l’État de 5 000€ ou de 8 000€ jusqu’au Bac+5 inclus, sous conditions pour les entreprises de 250 salariés et plus. Ils bénéficient également d’aides supplémentaires si vous êtes reconnu travailleur handicapé.

Quels publics éligibles au contrat de professionnalisation ?

Le contrat de professionnalisation vous est accessible si : 

  • Vous avez entre 16 et 25 ans
  • Vous êtes en recherche d’emploi (même si vous avez plus de 26 ans)
  • Vous percevez le revenu de solidarité active (RSA), l’allocation aux adultes handicapés (AAH), l’allocation de solidarité spécifique (ASS)
  • Vous avez bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI)
  • Vous êtes de nationalité étrangère et vous êtes titulaires d’une carte de séjour temporaire ou pluriannuelle portant la mention « étudiant » ou d’un visa de long séjour « étudiant »

Quel objectif de qualification ou de certification avec un « contrat pro » ? 

  • Tout niveau de diplôme ou titre professionnel enregistré au RNCP 
  • Un Certificat de qualification professionnelle (CQP) délivrée par la branche professionnelle ou CQPI (CQP Interbranches) 
  • Une qualification reconnue par la convention collective de la branche 
  • Un ou plusieurs bloc(s) de compétences, mais pas nécessairement une certification ou une qualification reconnue, s’il s’agit d’un « contrat de professionnalisation expérimental ».

Comment signer un contrat de professionnalisation ?

Pour faire une demande de contrat de professionnalisation, vous devrez remplir un formulaire Cerfa avec votre employeur. 

Atlas, qui assure aujourd’hui le financement de ce contrat, se charge de l’étude de votre demande pour mettre en œuvre sa prise en charge financière.

Quel sera votre salaire si vous êtes embauché en contrat de professionnalisation ?

Le montant des rémunérations a pour base le Smic auquel est appliqué un coefficient selon votre niveau de formation à l’entrée du contrat. La rémunération varie ainsi entre 55% et 100% du Smic en fonction de votre âge, de votre niveau de qualification et des minima salariaux applicables dans la branche professionnelle (voire dans l’entreprise).

Grille de rémunération des contrats de professionnalisation

Pictogramme téléchargement

Découvrez les rémunérations en vigueur dans votre branche professionnelle.

Téléchargez (180 ko)