TransCo est un nouveau dispositif qui permet aux salariés dont les emplois sont fragilisés de se reconvertir vers des métiers plus porteurs en vue d’une mobilité externe. Fruit d'un travail mené avec les partenaires sociaux, il s'agit d'un nouvel outil du plan de relance. Atlas accompagne les entreprises qui souhaitent en bénéficier.

Entreprises éligibles

Toutes les entreprises peuvent en faire bénéficier leurs salariés, à l'exception de celles engagées dans des démarches de plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) ou de rupture conventionnelle collective pour les emplois concernés. 

Identifier les emplois fragilisés au sein de l’entreprise

Pour entrer dans le dispositif, l’employeur doit définir les emplois fragilisés au sein de son entreprise Cette démarche, que les sociétés de plus de 300 salariés ont par ailleurs obligation de réaliser dans le cadre de la gestion de l’emploi et des parcours professionnels (GEPP) peut être accompagnée par Atlas dans le cadre des prestations d’appui conseil RH, notamment pour les entreprises de moins de 300 salariés. Dans leur cas, un accord simplifié est possible.

Salariés éligibles

Tout salarié dont le poste est identifié dans l’accord GEPP peut intégrer un parcours TransCo, quel que soit son statut (CDI, CDD, intérim), seules des conditions d’ancienneté sont requises. 

Pour accéder à son nouveau métier, le salarié doit suivre un parcours de formation certifiant (durée maximale de 2 400 heures sur 24 mois). Le contrat de travail sera suspendu pendant toute la durée de la formation, à l'issue du parcours, le salarié intègre une nouvelle entreprise. Le cas échéant, un retour dans l’entreprise d’origine est toujours possible. 

Les salariés volontaires pour s’inscrire dans la démarche TransCo sont accompagnés par un opérateur CEP afin de construire leur projet de reconversion. Celui-ci doit nécessairement porter sur un des métiers identifiés comme porteur régionalement. Afin de bien identifier les métiers porteurs dans les territoires, des listes sont élaborées par les Direccte.

Demande de prise en charge

L'entreprise constitue son dossier TransCo, avec l’appui d'Atlas si besoin, puis le dépose auprès de l’association Transitions Pro de sa région.

A l’issue de cette première étape et de l’accompagnement CEP, les salariés déposent leur dossier individuel. L’instruction et la validation du dossier individuel sont réalisées par Transitions Pro.

Financement

TransCo permet de prendre en charge les coûts pédagogiques, mais également la rémunération du salarié (y compris les charges sociales) pendant toute la durée de sa formation.

Le dispositif est financé par les associations Transitions Pro dans le cadre du FNE Formation. La prise en charge varie en fonction de la taille de l’entreprise :

  • Entreprise de moins de 300 salariés : financement à 100%
  • Entreprise de 300 à 1000 salariés : financement à 75%
  • Entreprise de plus de 1000 salariés : financement à 40%

Le reste à charge est financé par l’entreprise du salarié, avec l’appui éventuel de la nouvelle entreprise qui intégrera le salarié à l’issue du parcours. 

Vous souhaitez en savoir plus ?