5 juillet 2021
Financement
Cofinancements

Afin de soutenir les entreprises de courtage en difficultés, la branche se mobilise et alloue une enveloppe exceptionnelle en faveur de la formation.

1,2 million d’euros : c’est le montant de l’enveloppe conventionnelle que la branche des entreprises du courtage d'assurances et/ou de réassurances met à disposition de ses adhérents. Fruit d’échanges avec Atlas réalisés dans le cadre de la CPNE de la branche, ce plan de soutien vise à financer, depuis le 1er janvier 2021 et jusqu’au 31 décembre, des formations pour les cabinets de courtage faisant face à des difficultés économiques.

Dans un contexte de bouleversements du marché du travail où l’agilité et l’acquisition de nouvelles compétences sont essentielles à la pérennité des entreprises, cette mobilisation permet de sauvegarder l’emploi des structures de moins de 300 salariés et de favoriser l’employabilité de leurs collaborateurs.

A noter

Si toutes les formations sont éligibles à ce plan de soutien, ce dernier ne peut toutefois être mobilisé qu’en dernier recours, c’est- à-dire lorsque le budget dédié au Plan de Développement des Compétences de l’entreprise est épuisé, et à condition que les autres dispositifs (tels que le FNE) soient inapplicables.