5 avril 2021

201 entreprises de Nouvelle-Aquitaine des métiers du conseil, du numérique et des services financiers ont pu former près de 1500 salariés en 2020, durant le chômage partiel. Le plus souvent sans reste à charge financier.

Financé et porté par l’État et par Atlas, le dispositif FNE-Formation est un moyen efficace de développer les compétences, de pérenniser les emplois, et de préparer la reprise. Un dispositif renforcé en 2021, avec de nouvelles modalités.

Bilan 2020

  • 1 441 salariés formés
  • 20 heures (durée moyenne des formations)
  • 201 entreprises bénéficiaires 
  • 1,17 millions d'euros investis dans le dispositif

Comment le dispositif FNE-Formation a-t-il été utilisé ? Pour quels profils de salariés et pour quels types de formations ? Avec quels impacts pour les bénéficiaires directs et pour les entreprises ? Et avec quelles perspectives pour les prochains mois ?

Réponses concrètes avec des retours d’expérience d'entreprises, et avec les analyses de la Dreets (ex-Direccte) et d'Atlas.

Avec la crise sanitaire, la partie "formation" a dû totalement fermer ses portes pendant plusieurs semaines, les formations à la sécurité se déroulant obligatoirement en présentiel. Les autres services ont dû s’organiser afin de pouvoir continuer leur activité en distanciel. Nous avons voulu préparer ces collaborateurs à animer des formations à distance, à se sentir à l’aise avec cette modalité pédagogique. Nous avons dispensé 750 heures de formation, pour 25 collaborateurs, sur des modules tels que le ‘design thinking’ (gestion de l’innovation) ou la ‘facilitation graphique’. Ceci est aussi précurseur d’une nouvelle culture d’entreprise, la crise sanitaire nous a montré que nous devons faire évoluer nos pratiques pédagogiques, nous adapter à de nouvelles demandes de formation mêlant le présentiel et le distanciel. En 2021, nous prolongeons ce mouvement sur des thématiques comme ‘animer une e-formation’. Sans le FNE-Formation, nous n’aurions jamais pu embarquer autant de collaborateurs dans cette mutation.
Karine Desarçon, directrice des services supports
Creder, société de 41 salariés implantée à Mérignac
Notre activité repose à 85 % sur le pari sportif, dans lequel le football pèse pour 80 %. L’annonce de l’arrêt de toute manifestation et regroupement, en mars 2020, a provoqué un vrai choc. Nous sommes entrés en activité partielle, pour plus de 30 % des collaborateurs, principalement les acteurs du marketing, du commercial. Le recours possible au FNE-Formation nous a permis la mise en place d’actions de formation pour ces personnels. Nous avons pu déployer des actions sur les thématiques du développement personnel (leadership, organisation personnelle, gestion du stress…) que nous n’aurions pas mises en œuvre sans cet appui majeur. 25 collaborateurs en ont bénéficié.
Julie Allant, responsable du développement RH
Betclic, leader français du jeu en ligne et pari sportif
J’ai pu bénéficier de deux actions de formation, grâce au FNE-Formation, "l’essentiel de la gestion RH" pour l’une et "Utilisation de tableurs en GRH" pour l’autre. Elles se sont déroulées toutes deux en distanciel : cette modalité apporte beaucoup de souplesse dans la formation.
Audrey Flaud, chargée de développement RH
Betclic, leader français du jeu en ligne et pari sportif