5 avril 2021

110 entreprises de Bretagne des métiers du conseil, du numérique et des services financiers ont pu former près de 1590 salariés en 2020, durant le chômage partiel. Le plus souvent sans reste à charge financier.

Financé et porté par l’État et par Atlas, le dispositif FNE-Formation est un moyen efficace de développer les compétences, de pérenniser les emplois, et de préparer la reprise. Un dispositif renforcé en 2021, avec de nouvelles modalités.

Bilan 2020

  • 1 597 salariés formés
  • 19,5 heures (durée moyenne des formations)
  • 110 entreprises bénéficiaires 
  • 1,17 millions d'euros investis dans le dispositif

Comment le dispositif FNE-Formation a-t-il été utilisé ? Pour quels profils de salariés et pour quels types de formations ? Avec quels impacts pour les bénéficiaires directs et pour les entreprises ? Et avec quelles perspectives pour les prochains mois ?

Réponses concrètes avec des retours d’expérience d'entreprises, et avec les analyses de la Dreets (ex-Direccte) et d'Atlas.

Nos clients font partie des secteurs les plus durement touchés par la crise sanitaire de 2020 ; par voie de conséquence, l’impact chez nous a été majeur. Ne pouvant plus nous rendre dans les entreprises, nous avons voulu les fidéliser en les faisant venir chez nous virtuellement. C’est pourquoi nous avons développé un studio de prise de vues – l’image, la prise de vues, c’est notre métier – afin de créer et leur transmettre des vidéo-séquences de ce que nous pouvons leur proposer. Nous avons décidé de former environ la moitié de nos effectifs à ces techniques, et pas uniquement nos commerciaux. Seul l’appui du FNE-Formation pouvait nous permettre une telle ambition. In fine, la crise nous a permis de déployer des solutions de vente et marketing de nos produits, que nous allons pérenniser dans nos méthodes de travail.
Bruno Juhel, directeur technique
Edixia, Vern-sur-Seiche (près de Rennes)
Quand la crise sanitaire nous a frappés, nous avons voulu maintenir un niveau d’émulation et d’activité dans nos équipes, malgré l’activité partielle. La formation a permis de mobiliser l’ensemble du personnel autour du projet d’entreprise. Un axe technique a été mis en place, sur des langages informatiques spécifiques pour tous nos développeurs. Cela représente plus de 12 formations différentes. La qualité logiciel est notre 2e axe stratégique, avec une formation de 3 jours. Enfin, nous avons initié un positionnement écoresponsable en déployant la formation ‘green-IT’ : nous voulons pouvoir affirmer l’écoconception de nos solutions web. C’est une culture nouvelle que nous promouvons et le FNE-Formation a permis d’embarquer tous nos collaborateurs techniques.
Yves Jamet, office manager
Yes We Dev, entreprise de programmation informatique de 24 salariés